Press "Enter" to skip to content

Dans « Faire l’histoire » sur Arte, une YouTubeuse tient une chronique

YouTube. Arte instaure un nouveau rendez-vous. Du 10 avril au 8 juin, la chaîne diffuse le samedi à 18h15 une nouvelle série documentaire intitulée « Faire l’histoire ». Le programme est animé par l’historien Patrick Boucheron qui est accompagné de plusieurs invités. Ensemble, ils s’expriment sur un objet historique, comme le stérilet, le suaire de Turin ou encore le costume cravate. L’idée est d’aborder « l’histoire par le prisme des objets ».

Pour cette série documentaire, pas question pour Patrick Boucheron d’être le seul aux manettes. « L’Histoire à la télévision tend à la monopolisation de la parole. Or, l’Histoire est un sport collectif », considère-t-il. Pour chaque épisode, des historiens et des historiennes seront sollicitées pour prendre la parole. Ça n’est pas tout. À la fin du programme, une YouTubeuse tient sa propre chronique. Il s’agit de Manon Bril qui anime la chaîne « C’est une autre histoire« .

L’Histoire racontée autrement par Manon Bril

« Et maintenant, Manon Bril déjoue la frontière entre Histoire et culture populaire ». Debout face à la caméra, la vidéaste se concentre sur un aspect du sujet pour venir apporter un regard plus contemporain à ce qui a déjà été dit précédemment. « En fin d’émission, la chronique de la YouTubeuse Manon Bril fait traverser la frontière entre cultures historique et numérique », indique la chaîne.

« Vous retrouverez ma petite pastille en fin d’émission, pour un pas de côté dans la culture pop et contemporaine. Un travail sur la réception donc, ce sur quoi j’ai bossé pour ma thèse et que vous pouvez souvent retrouver sur ma chaîne », écrit Manon Bril sur Twitter. Cette chronique dure quelques minutes, une belle visibilité sur un programme de 18 minutes.

Ça n’est pas la première fois que Manon Bril et Arte collaborent. La vidéaste fait partie du collectif de YouTubeurs qui anime la chaîne YouTube « Le Vortex ». Ces émissions de vulgarisation en ligne évoquent divers sujets, comme le marché matrimonial, le sel, un cliché sur les roux, la déchristianisation ou encore la modération sur les réseaux sociaux. Les personnes participantes proposent elles-mêmes leurs sujets puis les tournent. Le Vortex vient de dévoiler sa 4e saison. La chaîne enregistre plus de 240.000 abonnés.

Les épisodes de « Faire l’histoire » sont disponibles en replay sur le site d’Arte.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.