VodK se retire un temps de la RedBox

VodK se retire un temps de la RedBox

YouTube. « J’ai réellement un combat à mener aujourd’hui, ça ne les concerne pas et je dois les en protéger. » Il y a quelques jours sur Instagram et Twitter, de nouveaux témoignages sont venus alimenter le hashtag #BalanceTonYouTubeur. Certains influenceurs auraient profité de leur notoriété pour demander des photos dénudées à leurs jeunes abonnées, souvent mineures. Deux créateurs de contenu étaient particulièrement visés: Norman et Vodk. Si le premier ne s’est pas exprimé publiquement sur le sujet, le second a décidé de prendre une première fois la parole le week-end du 14 juillet. Il annonçait notamment placer cette affaire aux mains de la justice.

Une semaine après, le vidéaste a décidé de s’exprimer sur sa chaîne YouTube. Dans une vidéo intitulée « Important », il a décidé d’évoquer les accusations qui reviennent régulièrement à son sujet. Il ne nie pas avoir dragué lourdement certaines filles mais affirme n’avoir jamais utilisé sa notoriété pour le faire. Le YouTubeur explique les dispositions qu’il a prises pour mettre un terme à ce cyber-harcèlement. « Toutes les personnes qui participent à ce harcèlement et à cette diffamation font partie des individus contre lesquels j’agirai systématiquement en justice », précise Valentin alias VodK avant de continuer. « Avec mon avocat, Maître Pascal Rouiller, j’ai décidé de saisir le procureur de la République de Paris en déposant une plainte pénale pour dénonciation calomnieuse et cyber-harcèlement. »

Des vacances avant les nouveaux projets

Le créateur de contenu a également pris la décision de se retirer de la RedBox. Ce collectif a été créé en 2018 par le YouTubeur Amixem. Situé à Angers, ce lieu est dédié à la création de vidéos YouTube avec des studios, un lieu pour réaliser des live en streaming et d’autres espaces. L’objectif de ces bureaux est de permettre à plusieurs créateurs de contenu de collaborer ensemble pour développer leurs contenus, de nouveaux projets et de multiplier les sources de revenus. VodK en fait partie. Pour préserver ses collègues et éviter qu’ils soient injustement liés aux différentes affaires de cyber-harcèlement, le YouTubeur a décidé de s’en éloigner quelque temps.

« Même si je travaille à la RedBox, nous ne sommes pas un collectif interdépendant, nous ne sommes pas tous liés et je trouve ça inapproprié d’associer des gens avec qui j’ai pu travailler, de près ou de loin, à ce qu’il se passe actuellement. Ils n’ont pas à payer ce que j’ai pu être par le passé. C’est aussi pour ça que j’ai pris la décision de m’éloigner le temps qu’il faudra, le temps qui sera nécessaire pour régler tout ça, de la RedBox. Je ne veux pas entacher l’image de ce qui m’entoure et éviter les amalgames », détaille Valentin dans sa vidéo. Vodk a décidé de prendre des vacances avant de se pencher à nouveau sur ses projets en lien ou non avec YouTube.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.