Press "Enter" to skip to content

Les vidéastes Aellyx et Materia accusés d’être « des pédophiles et zoophiles manipulateurs »

YouTube. L’histoire débute le 2 mars dernier sur Twitter. L’utilisatrice Lilly Blinaise publie un long thread dans lequel elle revient sur des conversations qu’elle a eues il y a plusieurs années avec les vidéastes Aellyx et Materia sur la plateforme Discord (les tweets ont aujourd’hui été supprimés). Ils tiennent une chaîne nommée « NeedBackup » spécialisée dans le gaming. Dans cette longue prise de parole, elle explique que leurs conversations ont rapidement dérapé. « Je pourrais vous ressortir des milliers (littéralement) de screens et discussions qu’on a pu avoir », écrit-elle.

Les deux créateurs de contenu lui auraient fait part de leurs fantasmes sexuels tout en précisant qu’elle était « beaucoup plus mature que beaucoup de 15+ ». Via ces compliments, ils lui demandaient des photos explicites. La jeune femme, âgée de 13 ans à l’époque, aurait alors envoyé une centaine d’images de ce type. « Ces mecs sont des pédophiles et zoophiles manipulateurs, tout en profitant de leur influence », conclut la jeune femme. À la suite de ce témoignage, deux autres victimes ont également pris la parole (leurs tweets ont également été effacés, il est possible de les retrouver ici).

Des collaborations qui prennent fin

Face à ces accusations, le vidéaste Mister Mv a décidé de mettre un terme à sa collaboration avec Aellyx et Materia le 3 mars via un message sur Twitter. Les deux YouTubeurs se sont expliqués quelques jours plus tard sur le même réseau social « avec transparence » (vous pouvez retrouver l’intégralité de leur réponse ici). Dans un long texte, ils avouent avoir eu des discussions sur la sexualité avec Lilly mais maintiennent qu’il s’agissait d’une « relation saine contenant des échanges volontaires ». « Il nous semblait que tout était consenti, réfléchi, et par conséquent que tout le monde y trouvait son compte, nous nous trompions », écrivent-ils avant de préciser que « nous restions au stade du fantasme, jamais du concret ».

« Nous sommes dévastés de savoir que nous ayons pu blesser des personnes avec lesquelles nous étions si proches », se confient-ils. Les deux vidéastes se disent conscients de leurs « déviances, et nous ne l’avons jamais bien vécu, nous n’en parlions à personne par honte et par crainte, nous vivions avec malgré tout ». Après ce témoignage le duo a entamé « des démarches d’accompagnements psychologiques que nous avons toujours redoutés, pour enfin ne plus avoir honte de nous, ni peur d’être un danger pour les autres ». Lilly Blinaise a quant à elle été contactée par la police nationale. Aellyx et Materia espèrent pouvoir continuer leur métier de créateur de contenu et ne pas perdre leur communauté.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.