Press "Enter" to skip to content

L’instagrameuse Ophélie Duvillard se rapproche de sa communauté avec des clubs privés

Influenceurs. Il y a d’un côté les créateurs de contenu qui ouvrent des boutiques en ligne et de l’autre, ceux qui ont des projets plus originaux. C’est dans cette seconde catégorie que l’instagrameuse Ophélie Duvillard se range. Depuis le début du mois de février, la jeune entrepreneuse a fondé des groupes WhatsApp secrets nommés « Hidden Club ». « Je voyais des tweets de personnes des US, vraiment énormément de gens, qui lançaient des groupes privés exclusifs et payants sur tous les sujets. Et j’en voyais de plus en plus », explique-t-elle dans une récente vidéo.

C’est de cette idée qu’elle s’est inspirée pour sa nouvelle start-up. Ophélie Duvillard ne s’en est jamais cachée, elle utilise ses réseaux sociaux pour promouvoir ses différents « business ». Si avec Hidden, la créatrice de contenu s’adresse aux marques, les clubs se focalisent sur ses abonnés. C’est sa communauté qui est au coeur de son projet. « C’est finalement pour que tout le monde devienne un influenceur, pour ce côté d’échange et de communauté », détaille-t-elle. Qu’est-ce que sont ces groupes?

Des clubs privés payants

L’influenceuse en a créé deux: un club beauté et un club « mindset ». Dans le premier, les personnes sont invitées à parler de beauté comme son nom l’indique mais surtout à échanger leurs bons plans ou leur avis sur tels ou tels produits. « C’est un groupe de beauté exclusif et privé, payant, c’est un abonnement au mois ou à l’année. Pour rejoindre ce groupe, c’est sur candidature », précise Ophélie Duvillard. 250 personnes maximum sont autorisées à rejoindre ce club privé. Elles sont sélectionnées en amont par mails puis via un appel téléphonique. Le prix est de 10 euros par mois.

Si ce club s’adresse avant tout à sa communauté, Ophélie Duvillard compte bien y incorporer quelques marques. En effet, lorsque le groupe aura atteint son nombre de membres maximum, les adhérents recevront un produit beauté chaque mois pour le tester. Ils pourront alors se partager les avis et permettre aux annonceurs d’avoir un retour via des personnes qui ne sont pas influenceurs. Ce projet permet d' »offrir quelque chose aux marques d’exclusif, de jamais vu et d’ultra-qualitatif et qui nous en même temps nous permette de découvrir des produits mais également de créer une super communauté autour d’un thème qu’on adore qui est la beauté », conclut Ophélie Duvillard.

Avec le second groupe, les membres se focalisent sur le développement personnel. Pour le moment, la jeune entrepreneuse n’a pas songé à y incorporer des annonceurs. Devant le succès rencontré par ces clubs (100 adhérents pour celui sur la beauté et 90 pour le deuxième), elle songe déjà à en ouvrir un troisième centré sur la sexualité et le couple « pour poser toutes les questions que l’on n’ose pas poser. »

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.