Aux Influencer Awards Monaco, l’instagrammeur « Mom I’m fine » a tout raflé, mais qui est-il?

Aux Influencer Awards Monaco, l’instagrammeur « Mom I’m fine » a tout raflé, mais qui est-il?

Instagram. « Maman, je vais bien ». La seconde édition des Influencer Awards Monaco a eu lieu dimanche 6 octobre. De nombreux influenceurs français y étaient nommés. Léa Elui a remporté le prix entertainment de l’année, EnjoyPhoenix a reçu un prix spécial dans la catégorie Lifestyle et Laury Thilleman est repartie avec le prix d’honneur.

L’an passé Caroline Receveur avait été sacrée influenceuse de l’année. En 2019, c’est un instagrameur belge qui a eu l’honneur de recevoir ce prix: Jonathan Kubben. Plus connu sous le pseudo « Mom I’m fine » sur Instagram, il a aussi triomphé dans la catégorie « Philanthropy ». L’an passé, à la même cérémonie, il était reparti avec le trophée de la catégorie « green ». Pour ceux qui ne connaissent pas ce Belge baroudeur, voici les présentations.

Des voyages et des projets concrets

En 2016, après avoir terminé ses études supérieures, eu un job et une voiture, Jonathan a décidé de tout quitter. Le jeune homme n’avait qu’une idée et qu’une envie: voyager. L’instagrameur a alors pris un aller simple tout seul pour Cuba. Pour rassurer sa maman restée à la maison en Belgique, il est parti avec une pancarte avec inscrit « Mom I’m fine ». Pour lui montrer que tout se passe pour le mieux, il a ouvert un compte Instagram du nom du slogan où il se prend en photo dans toutes les destinations avec l’écriteau. Résultat, sa maman peut suivre son tour du monde sans se faire le moindre souci.

Son projet de voyage se développe d’année en année, si bien qu’aujourd’hui il est financé par des sponsors. Son aventure a aussi suscité l’intérêt de grandes stars comme Kris Jenner ou encore Cristiano Ronaldo. Preuve que son slogan fonctionne, la compagnie aérienne Reitmans a mis en vente des tee-shirts avec la même phrase pour la fête des mères. La société montréalaise ne lui a jamais demandé son autorisation pour commercialiser ce type de produits et les échanges entre les deux camps ont été longs.

Aujourd’hui, le projet « Mom I’m fine » n’est plus simplement de voyager mais aussi d’avoir un impact sur le monde. C’est pourquoi Jonathan Kubben a construit une école au Mexique, pour les enfants défavorisés. L’établissement est réalisé avec du plastique. C’est d’ailleurs ce projet qui lui a permis de remporter son second trophée à la cérémonie des Influencer Awards Monaco.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.