Press "Enter" to skip to content

Ce nouvel outil de marketing d’influence veut « bousculer les codes du métier de l’influence »

Marketing d’influence. Voilà maintenant quelques années que le marketing d’influence s’impose dans les entreprises. Si au début, très peu d’entre elles savaient comment bien l’utiliser, aujourd’hui les budgets ne cessent d’augmenter pour travailler avec un créateur de contenu. En plus de voir les montants grimper, les annonceurs veulent aussi avoir une vision globale.

C’est pour répondre à cette attente que Marie Argence, créatrice de l’agence MaComAgency a lancé « Visions of Joana ». Cette plateforme permet à ses clients de chercher les profils des influenceurs adéquats pour leurs campagnes, de les gérer et d’avoir accès aux chiffres des campagnes. Marie Argence a répondu aux questions de Les Gens d’Internet à propos de ce nouvel outil.

***

Pouvez-vous présenter votre outil Visions of Joana?

Visions of Joana est un outil hybride né de la fusion logique des métiers des relations presse et du marketing digital. En ce sens que son utilité est tout d’abord à destination des marques, des influenceurs et des entreprises en sens large pour mieux comprendre et adapter leurs messages destinés aux consommateurs finaux. Visions Of Joana a été construit sur le principe de la méthode « agile » ce qui lui permet d’évoluer constamment et d’adapter ses indices d’analyses en fonction de l’évolution du marché du marketing.

Comment avez-vous eu l’idée d’un tel projet?

Directrice d’une agence de communication depuis 7 ans, j’ai la chance de travailler sur des projets divers, variés et passionnants ainsi que d’avoir de nombreux interlocuteurs pour mener à bien nos missions. Au fur et à mesure du temps, le nombre de vues générées sur différents contenus postés ne nous a pas suffi, j’ai souhaité aller plus loin dans l’analyse et découvrir qui se cachait vraiment derrière ce chiffre. La consommation digitale a aussi été un déclic: le nombre de publicités intempestives non-ciblées est un véritable cauchemar pour le consommateur. J’ai souhaité développer un outil qui nous permettrait également de les inclure naturellement dans la boucle du Marketing Digital et de mieux interpréter leurs attentes.

Quelles données peut-on retrouver sur les profils des influenceurs et pourquoi? Comment sont-elles calculées?

Notre priorité est d’apporter des informations précises allant au-delà du taux d’engagement. Nous concentrons notre analyse sur la typologie des consommateurs, leurs attentes et le retour sur investissement généré. Nous restons assez flous lorsque nous nous exprimons publiquement sur les indices de performance précis car ils varient en fonction des besoins et également en fonction de:

1/ S’il s’agit d’un influenceur,

2/Si il s’agit d’une marque.

Une marque a des besoins statistiques que l’influenceur n’a pas et vice versa. Les données sont ainsi calculées automatiquement et au quotidien notamment sur l’aspect « quanti/quali » de l’audience dès l’enregistrement de la fiche d’un influenceur. Nous utilisons les bonnes pratiques du big data, machine learning et intelligence artificielle au sens large que nous faisons évoluer en fonction de nos besoins.

Pourquoi selon vous, les marques ont envie d’avoir accès à ces chiffres?

L’apogée du digital nous éloigne manifestement de l’aspect primordial des choses c’est-à-dire : l’Humain. La course à l’innovation, aux nouvelles technologies sont certes pour beaucoup grand gage de qualité, pour ce qui est de nos métiers des RP et du Marketing cela n’est absolument pas une finalité. La transformation digitale est- elle vraiment compatible avec le déploiement physique de l’expérience en magasin ?

Voilà une question qu’on nous pose beaucoup. Notre intervention sur des missions pour des marques comprend un opérationnel qui doit être soutenu par des informations sur le retour de nos actions et de l’impact final que celui-ci a sur les ventes. La réalité est que les ventes « one shot » sont en général ce qui se pratique le plus en Marketing d’Influence mais pourquoi s’arrêter à cela et ne pas fidéliser les audiences pour anticiper les lancements de produits futurs ?

L’objectif est-il à termes de laisser les entreprises se débrouiller par elles-même?

Nous prévoyons plusieurs offres différentes, en fonction aussi de la taille de l’entreprise et de ses besoins. En revanche, nous tenons à garder un devoir de conseils pour ceux qui souhaitent se lancer dans l’aventure Visions Of Joana.

De quelles manières souhaitez-vous faire évoluer Visions of Joana?

Nous avons plein d’idées et nous sommes actuellement en recherche de financement pour un déploiement international, entre-autres. Nous allons très prochainement nous appliquer notre propre métier et vous dévoiler au fur et à mesure qui est Joana.

Comment voyez-vous l’évolution du secteur du marketing d’influence?

Le Marketing d’Influence est encore aux prémices de ses capacités. Pour moi il n’est que l’évolution logique des métiers des Relations Presse et Relations Publiques que nous connaissons depuis toujours. Je trouve cela magique de pouvoir travailler virtuellement tout en créant un lien très fort et en communicant sur des expériences uniques comme celle de séjourner dans un hôtel de luxe à Saint-Barth’ par exemple. Cela permet aussi de communiquer sur des savoir-faire locaux et de valoriser certaines entreprises qui étaient, jusqu’alors, connues que très localement. Le champ d’actions du Marketing d’Influence est sans limite c’est pourquoi, en tant que professionnels de ce métier, nous avons un devoir de transmettre à nos clients un message fort et positif pour que ce canal soit utilisé à bon escient. Les influenceurs sont ni plus ni moins que les Media d’hier et d’aujourd’hui.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.