Press "Enter" to skip to content

Les influenceurs recherchent de plus en plus l’authenticité

Influenceurs. Il y a quelques semaines, EnjoyPhoenix osait se montrer sans maquillage sur Instagram. Avant elle, Léa Elui ou encore JujuFitcats et TiboInShape ont partagé des images totalement naturelles avec des boutons ou le ventre gonflé. Les créateurs de contenu semblent vouloir de plus en plus se tourner vers de l’authenticité.

Cette volonté se remarque aussi dans leurs partenariats. D’après une étude délivrée par l’ARPP, seuls 12% des influenceurs interrogés ne prennent pas encore l’habitude d’expliquer lorsqu’il s’agit d’une publication sponsorisée. Mais ce vieux réflexe de tout cacher, que ce soit l’argent ou son corps, est en train de peu à peu disparaître pour laisser du vrai.

Marine Montironi, Directrice Influence chez We Are Social nous a expliqué pourquoi les réseaux sociaux vont devenir le repère de l’authenticité alors qu’auparavant c’était tout l’inverse.

***

De quoi parle-t-on quand on évoque l’authenticité sur les réseaux sociaux?

Aujourd’hui, l’authenticité veut dire vérité et transparence. Les utilisateurs s’attendent à être en contact virtuel avec des personnes qui sont honnêtes et ouvertes. Pour les influenceurs, ça se traduit par un partage des “vraies choses”. On se montre pas maquillée, quelques jours après son accouchement ou encore on raconte qu’on a fait le choix d’aller voir un psy car en ce moment, les jours ne sont pas merveilleux. On parle aussi de transparence du point de vue des collaborations commerciales, pour ne pas tromper ses abonnés.

Pourquoi est-ce qu’aujourd’hui les influenceurs ressentent le besoin d’être plus authentiques sur les réseaux sociaux ?

Les réseaux sociaux sont allés d’un extrême à l’autre. Initialement, tout le monde publiait sa vie et puis rapidement, on a voulu être les meilleurs et le bal des photos retouchées a commencé. Les utilisateurs sont arrivés à saturation de ce monde fabuleux où tout le monde est beau et tous les plats sortent de restaurants étoilés. Désormais, ce sont les influenceurs qui se montrent au naturel qui gagnent en proximité avec leurs communautés.

Il y a quelques jours l’influenceuse My Better Self expliquait sur Instagram qu’à la suite d’une photo d’elle prônant le bodypositive, une marque a refusé de collaborer avec elles. Est-ce que les marques doivent repenser la manière dont elles collaborent aujourd’hui avec les influenceurs?

Pour qu’une collaboration entre une marque et un influenceur soit efficace, les 2 acteurs doivent partager les mêmes valeurs. L’identification est une étape clé pour pouvoir s’assurer que le profil sélectionné correspond aux exigences de la marque et à l’image qu’elle souhaite véhiculer. La rencontre et l’échange entre les 2 parties est aussi importante, c’est à ce niveau que l’influenceur peut choisir si la marque qui le contacte répond à ses critères et sa ligne éditoriale.

Comment ce besoin d’authenticité sur les réseaux sociaux va-t-il évoluer dans les années à venir?

On peut espérer de plus en plus de “vraie réalité” apparaître. Les utilisateurs sont de moins en moins dupes et savent reconnaître messages publicitaires, images retouchées, … Plus les influenceurs seront honnêtes et ancrés dans la réalité, plus ils pourront engager avec leurs communautés. Ce sont ces influenceurs qui pourront percer et se démarquer.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter

2 Comments

  1. PédagoRéso PédagoRéso 26 juin 2019

    Une bonne nouvelle pour les jeunes qui les prennent comme modèles.
    PS : une coquille dans le titre ! authenticité et non pas authencité 😉

    • gensdinternet gensdinternet Post author | 26 juin 2019

      Merci pour votre lecture attentive !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.