Press "Enter" to skip to content

Lil Miquela embrasse Bella Hadid dans la dernière pub de Calvin Klein

Marketing. « Is this a dream or real ». Les influenceurs virtuels n’en ont pas fini de faire parler d’eux. Dernière preuve en date, la campagne de publicité de Calvin Klein publiée le jeudi 16 mai sur les réseaux sociaux. Bella Hadid et l’avatar Lil Miquela sont les deux mannequins du spot publicitaire. Ces images font partie de la campagne #MyCalvins où de nombreuses célébrités américaines comme Billie Eilish, Chika Oranika, Noah Centineo ou encore Shawn Mendes ont parlé de leur vulnérabilité.

Dans ce spot diffusé sur les réseaux sociaux, Bella Hadid semble attendre patiemment l’arrivée de quelqu’un dans la pénombre. Lorsque cette personne surgit – ce n’est autre que Miquela Sousa – les deux jeunes femmes tombent dans les bras l’une de l’autre et partagent un vigoureux baiser.

Lil Miquela, l’influenceuse parfaite

La campagne intitulée « I Speak My Truth » fait le lien entre le réel et le rêve. En voix off, la « vraie » mannequin sème le trouble. « Créer de nouveaux rêves dont on ne soupçonnait pas l’existence », peut-on entendre dans la vidéo. Pareil du côté de la marque et de sa description mystérieuse. Quant à l’influenceuse virtuelle, elle a posté cette phrase en description des images: « personne d’autre ne peut définir nos propres vérités ». Une campagne qui semble donc jouer sur l’apparence réelle ou non que l’on veut donner aux choses. L’avatar a ici sa place puisqu’elle prouve de la meilleure des façons que nous jouons tous un rôle sur les médias sociaux.

Mais cette scène de baiser n’a pas été bien accueillie par tout le monde. Elle a été jugée « perturbante » par de nombreux internautes sous la publication de la marque, d’autres critiques ce baiser lesbien utilisé à des fins publicitaires sans aucun soutien à la cause LGBTQ+ apparent. Calvin Klein a rapidement réagi en publiant un communiqué de presse dans lequel la marque explique comprendre « que présenter quelqu’un qui s’identifie comme hétérosexuel dans une scène de baiser homosexuel peut être perçu comme du ‘queerbaiting’ (le fait de faire croire à une relation non-hétérosexuelle afin d’attirer un public queer, ndlr). »

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.