Press "Enter" to skip to content

"IG Meme", le premier syndicat des créateurs de mèmes sur Instagram

Instagram. Ras-le-bol! Sur Instagram, il y a les personnes lambdas, les influenceurs et… les créateurs de mèmes. Ces derniers produisent des images, souvent animées en GIF, accompagnées d’un petit texte dont le seul but est de faire sourire les utilisateurs. Depuis des années, les internautes s’amusent à s’échanger ce type de contenus et sont toujours friands de nouveautés. C’est pourquoi, plusieurs utilisateurs du réseau social ont créé des comptes pour partager leur travail avec leur communauté. Le compte « Sonny5ideUp » est par exemple suivi par plus d’un million de personnes.

Contrairement aux influenceurs qui peuvent gagner de l’argent en créant du contenu, les auteurs de mèmes ne gagnent rien. Pourtant, ils font vivre des plateformes comme Instagram, Facebook ou encore Twitter qui génèrent des milliards de dollars. Dernièrement, ils ont décidé d’agir pour se faire entendre et améliorer leur position en créant un syndicat. « En tant que créateurs de contenu, nous voulons bénéficier de la protection des travailleurs. […] Même si vous produisez des images amusantes de Shrek, cela ne devrait pas permettre de déterminer si pouvez être pris au sérieux en tant que créateur… Nous sommes une même union; le but est de protéger les autres créateurs de contenu », a expliqué Paul Praindo, représentant du comité d’organisation.

Pour qu’ils soient pris au sérieux, les créateurs de mèmes se sont regroupés au sein d’un syndicat, le « IG Meme ». Avec ce statut, ils espèrent pouvoir négocier de meilleures conditions de travail. Le collectif souhaite ainsi mettre en place une ligne directe avec Instagram et s’assurer d’une manière ou d’une autre que le mème n’a pas été monétisé par une autre personne. Le syndicat a créé son site et propose à qui le souhaite de rejoindre ses rangs.

Instagram n’a pas dit explicitement si l’entreprise approuvait la création du syndicat. Un porte-parole a simplement déclaré, « nous sommes heureux d’avoir les retours afin que nous puissions nous améliorer. Entendre ces préoccupations nous est utile ».

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.