Les collectifs Paye ton influence et À quand demain dévoilent une charte éthique pour les influenceurs

Les collectifs Paye ton influence et À quand demain dévoilent une charte éthique pour les influenceurs

Influenceurs. Surconsommation, voyages à tout-va, partenariat avec des entreprises qui ne se soucient pas de l’avenir de la planète… Les critiques adressées aux influenceurs et à leur métier sont nombreuses. Parce qu’il est temps de les faire évoluer et de faire en sorte que leurs activités s’inscrivent dans l’urgence climatique, les collectifs Paye ton influence et À quand demain ont dévoilé le 14 septembre leur « Charte éthique de l’influence responsable« . Dans ce document d’une dizaine de pages, les équipes ont listé les comportements à avoir pour que son influence réponde aux mieux aux enjeux actuels.

« Cette charte éthique a pour vocation d’accompagner les influenceurs vers des modèles d’influence plus responsables, éthiques et écologiques afin d’ancrer leur activité dans les enjeux sociaux et environnementaux actuels », est-il précisé en introduction. En parcourant cette charte, les créateurs de contenu vont avoir la marche à suivre sur tous les aspects de leur métier pour faire en sorte qu’il soit plus éthique.

La première partie concerne la ligne éditoriale et sa relation avec les abonnés. Une seconde partie se concentre sur les partenariats. Les équipes ont ici précisé l’importance de se renseigner sur l’empreinte carbone lorsque l’on est invité en voyage presse. Dans un second temps, elles encouragent à bannir les codes promotionnels et les concours qui invitent à la surconsommation. Enfin, dans une dernière partie, il est question d’inciter les créateurs de contenu à se former sur les enjeux de transition écologique.

« Il existe de nombreuses marges de manœuvre en tant qu’influenceur pour intégrer de manière progressive les enjeux sociaux et environnementaux dans sa manière de faire de l’influence. Plus d’excuse aujourd’hui, on offre, sur un plateau, uns liste de choses à mettre en place pour transitionner vers une influence plus responsable », écrit Paye ton influence sur Instagram. D’autres chartes ont vu le jour en parallèle, comme celle de l’ARPP. La question de l’écologie y est plus présente cette année que celle précédente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.