Paris-Alger à pied? Le défi fou de cet instagrameur

Paris-Alger à pied? Le défi fou de cet instagrameur

Instagram. Il est parti ce 5 mai et il ne sait pas véritablement lorsqu’il sera de retour. Debbrah est un créateur de contenu un peu particulier. Depuis de nombreuses années, l’instagrameur se lance un défi similaire: faire un trajet d’un point A à un point B à pied. Pour corser le tout, il apprécie se donner des destinations toujours plus longues les unes que les autres. Debbrah a ainsi commencé par Paris-Marseille, puis Paris-Venise avant Paris-San Sebastian ou encore Paris-Copenhague. Pour cette cinquième marche en solitaire, le créateur de contenu a choisi de relier la capitale française à Alger.

« C’est officiel: je pars à pied en Algérie le 5 mai! Un voyage de plusieurs mois où je vais traverser plusieurs pays », se réjouit Debbrah dans un post sur Instagram. Pour arriver jusqu’en Algérie, l’instagrameur compte passer par la Suisse, l’Italie et la Turquie. L’objectif est de réussir à arriver chez son grand-père. « À partir de maintenant, je n’utilise plus aucun moyen de transport », explique-t-il dans une vidéo Instagram postée le 5 mai.

L’objectif de ce Paris-Alger? La construction d’un puits

Pour ce projet, Debbrah a documenté tout ce qu’il a apporté avec lui. Sur son dos, son sac contient une tente, de quoi dormir et de quoi réaliser ses propres repas. Le créateur de contenu filme l’ensemble de son périple pour le documenter dans une série de vidéos à retrouver dès son retour sur YouTube. Pour emmener sa communauté avec lui, il ouvre également une cagnotte. Lors de ses précédentes aventures, Debbrah avait fonctionné de la même manière. « Grâce à vous, la cagnotte pour Paris-Copenhague à pied fut un succès! La construction du puits au Cambodge est en cours et les photos arrivent très prochainement », précise-t-il sous l’une de ses publications.

Cette fois-ci, la cagnotte pourra être plus élevée, car le voyage sera plus long. L’utilisation de cet argent est toute trouvée. « Pourquoi ne pas financer la construction d’un château d’eau? En plus d’avoir accès à l’eau, il permettrait de faire de l’agriculture mais aussi de l’élevage. La marche et le projet de la construction du château d’eau sera en hommage à mon père. J’espère qu’ils permettront de venir en aide à des milliers de personnes », conclut Debbrah. En attendant de savoir s’il a réussi ou non son nouveau défi, il est possible de le suivre quotidiennement sur son compte Instagram.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.