Press "Enter" to skip to content

Qu’est-ce que l’Influencers Trust Project?

Influence marketing. L’influencers Trust Project pour soutenir les influenceurs. Depuis plusieurs années, les créateurs de contenu sont de plus en plus sollicités. Les marques, les organismes et les entreprises dans tous les domaines ont compris l’importance de cette stratégie. Mais quelques fois, des collaborations mal menées, trompent les utilisateurs des réseaux sociaux. On peut facilement citer quelques partenariats.

Par exemple au mois de janvier, Johan Papz a été approché par une agence pour partager la parole d’agriculteurs. Ces derniers militaient contre l’interdiction programmée d’un désherbant à base de benfluraline. Problème: il s’agissait en réalité d’une communication déguisée pour un lobby. L’agence The Louise Company ne l’avait pas précisé dans son brief de départ. Plus récemment, ce sont plusieurs créateurs de contenu qui ont pris la parole après avoir reçu une drôle de collaboration. Une agence leur demandait de dénigrer le vaccin Pfizer contre le coronavirus.

L’Influencers Trust Project, un projet européen pour épauler les influenceurs

Pour éviter que ces différents problèmes ne se reproduisent à l’avenir, l’Influencers Trust Project a été lancé. Fondé en janvier 2021, il s’agit d’un label « piloté et cofinancé par l’Union européenne ». Le siège se situe à Madrid. iCmedia, l’Université Nova de Lisbonne au Portugal (FCSH), YouthProAktiv ainsi que NewLink sont à l’origine de ce lancement. « Le projet vise à aider et à apprendre aux influenceurs à faire un usage responsable et conscient de leur pouvoir d’influence et à leur offrir une aide dans leur processus de professionnalisation », explique le professeur SanMiguel à Scott Guthrie.

Les utilisateurs vont pouvoir faire confiance aux influenceurs grâce à un « badge ». Il s’agit du « label de confiance des influenceurs ». Pour pouvoir l’utiliser, les créateurs de contenu répondent à différentes questions. Le process de validation s’étend sur trois semaines. « La première semaine, l’influenceur valide sa participation. Les deux semaines suivantes, il suit une formation où il apprend à utiliser le label pour le mettre en œuvre sur son compte. Après le processus de formation et d’adaptation, l’influenceur obtient le label, et signe un code d’utilisation et d’engagement », poursuit le professeur SanMiguel.

Pour le moment, le label est en phase de lancement. Les influenceurs n’ont rien à payer pour obtenir cette distinction et suivre la formation.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.