Press "Enter" to skip to content

Le YouTubeur Néo réagit à la dernière vidéo de Mcfly et Carlito: « Vous avez un peu trop confiance »

Influenceurs. Le dimanche 7 mars, Mcfly et Carlito publient une nouvelle vidéo. Ils ont pu échanger avec les bonnes sœurs de l’abbaye notre dame de Jouarre. Le duo leur a fait découvrir différents types de contenu partagés sur les réseaux sociaux. Des vidéos ASMR, Squeezie ou encore mettant en scène des familles ont été montrées. À ce sujet, Mcfly et Carlito ont été très fermes. « Cette chaîne engrange énormément d’argent. Toute la question est de savoir si les enfants sont heureux de faire ça », confie Mcfly. « Il y a une utilisation à des fins commerciales », complète de son côté Carlito.

Les deux vidéastes ont notamment parlé de la situation de Néo & Swan en montrant une de leurs vidéos. Les images ont mis très mal à l’aise les bonnes sœurs. Ces deux enfants sont sur les réseaux sociaux depuis plusieurs années. Leurs parents les mettent en scène dans divers contenus.  Depuis de nombreuses années, la famille essuie des critiques sur l’exposition des enfants. Ces prises de parole de la part de Mcfly et Carlito n’est pas passée. À la suite de la diffusion de la vidéo, Néo et sa mère ont réagi sur leur compte Instagram.

Mcfly et Carlito accusés de pousser au cyberharcèlement

« Vous avez un peu trop confiance. Vous balancez plein d’infos. Vous êtes Wikipédia? Vous êtes dans nos vies ? Soit vous nous contactez, soit vous ne parlez pas de ce que vous ne savez pas », a indiqué Néo. « Le fait que l’on parle de ma mère comme ça, ce n’est pas tolérable. Moi, je ne parle pas comme ça de ta mère, ça ne se fait vraiment pas », précise l’adolescent.

Après ce coup de gueule de la part du jeune homme de 16 ans, Sophie Fantasy, sa maman, a rebondi. « Je soutiens mon fils, je pense qu’il a raison de réagir. Après, il réagit du haut de ses 16 ans donc avec toute l’impétuosité de son âge. C’est un combat permanent contre toute forme de harcèlement et contre toute incitation au cyberharcèlement. Je crois que tout le monde le sait aujourd’hui. Notre famille a été victime de cyberharcèlement il y a plusieurs années, et encore l’été dernier. Ce sont des vagues de cyberharcèlement à notre encontre qui, forcément, sont difficiles à vivre même si on essaye de faire abstraction, même si on est conscient d’avoir une communauté formidable et que ça nous permet de passer par-dessus tout ça », confie-t-elle.

« À partir du moment où on a une forte communauté, comme McFly et Carlito, il faut faire très attention à ses propos et surtout être vigilant à ne pas inciter au cyberharcèlement. C’est même la base, je pense », conclut Sophie Fantasy.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.