Press "Enter" to skip to content

Le collectif MSCHF paie les influenceurs pour critiquer certaines marques

TikTok. Utiliser les réseaux sociaux pour critiquer les marques plutôt que de les mettre en avant. C’est l’objectif que s’est fixé le collectif MSCHF. Depuis plus d’un an, cet organisme qui réunit principalement des artistes, des designers et des développeurs réalisent des happenig en ligne. Au début du mois d’octobre, pour aider à rembourser la dette médicale de trois personnes, ils ont transformé leurs factures en tableau. Le 11 octobre, ils ont lancé un compte TikTok pour inciter ceux qui le veulent à dénoncer certaines marques.

« Nous avons demandé à notre équipe de faire des recherches sur ces marques et nous en avons trouvé neuf qui présentaient une forme de saleté que nous n’aimions pas et que nous voulions mettre en lumière », précise Daniel Greenberg, patron créatif du collectif. Sur le réseau social, ils visent notamment Amazon, Comcast, Facebook, Fashion Nova, la NFL, Palantir, Purdue et TikTok lui-même. Des génériques ont été partagés pour chacun de ces marques. Les utilisateurs sont incités à les réutiliser dans leurs vidéos.

@antiadadclub♬ theyre watchin u – use this sound – get paid $$$$

Une rémunération à la clé

Des exemples de consignes ont été donnés par Daniel Greenberg. « Attaquez TikTok pour la censure de contenus. Attaquez Fashion Nova pour le vol de propriété intellectuelle et pour son utilisation de « sweatshops ». Attaquez la NFL pour son manque d’intérêt pour la sécurité des joueurs. Attaquez Purdue Pharma pour avoir profité de la crise des opioïdes », précise-t-il. Ceux qui relaient ces messages participent à dénoncer les entreprises mais ils peuvent également gagner de l’argent. Le collectif a mis en place un système de rémunération. Si une vidéo avec un des génériques atteint 5000 vues, le vidéaste gagnera 50 dollars. Si elle dépasse les 50.000 vues, c’est un chèque de 100 dollars qui lui sera envoyé.

Déjà plusieurs dizaines de personnes ont participé. L’un des contenus a déjà dépassé les 10.000 vues et plusieurs autres culminent à plus de 5000. L’objectif du collectif est qu’au moins une de ces vidéos devienne virale et que le message soit vu par le plus grand nombre.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

 

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.