Press "Enter" to skip to content

Sur Twitch, les musiques non libres de droits ne sont plus tolérées

Twitch. Jusqu’ici, les créateurs de contenu se plaignaient régulièrement des règles strictes de YouTube concernant les droits d’auteur. Il leur est ainsi impossible depuis quelque temps maintenant de monétiser des vidéos avec de la musique et des images non libres de droits. Instagram a élaboré le même système, notamment dans les stories même si c’est moins contraignant pour les influenceurs.

Jusqu’à présent, les streamers sur Twitch ne s’étaient pas inquiétés des droits d’auteur. Désormais, ils devront faire attention au risque de voir leur contenu se faire interdire ou supprimer. C’est ce qu’a expliqué la plateforme dans un message Twitter. Une situation qui est loin de plaire aux créateurs de contenu. « Les streamers Twitch qui découvrent les problèmes de copyrights et d’abus », plaisante Terracid sur Twitter.

3 avertissements = suppression de la chaîne

Dorénavant, Twitch demande à ses utilisateurs de ne plus utiliser de musiques non libres de droits dans leur contenu. Ces créations sont protégées par la Digital Millennium Copyright Act (DMCA), une loi américaine datant de 1998. Les vidéos ne respectant pas ces règles seront supprimées, notamment celles ayant été publiées entre 2017 et 2019. Au bout de trois avertissements, la chaîne est supprimée.

« Cette semaine, nous avons reçu un afflux soudain de demandes de retraits de vidéos publiées entre 2017 à 2019 utilisant des musiques en fond sonore. Si vous n’êtes pas certains à propos des droits audio sur vos streams passés, nous vous conseillons de supprimer ces clips. Nous savons que beaucoup d’entre vous disposent d’importantes archives et nous sommes en train de travailler pour vous faciliter la tâche », a précisé le réseau social dans un premier tweet avant de poursuivre. « Nous comprenons que cela puisse être stressant pour les créateurs concernés et nous travaillons sur des solutions, notamment en examinant comment nous pouvons vous donner plus de contrôle sur vos vidéos », conclut Twitch.

Il est désormais interdit aux streamers d’avoir recours aux musiques diffusées à la radio, au karaoké, aux reprises ou encore à l’utilisation d’une représentation visuelle d’une musique comme un clip. Contrairement à YouTube, « le fait d’acheter de la musique ou de souscrire à un service d’écoute musicale ne vous donne en général pas le droit de partager la musique sur Twitch. Ces achats ou souscriptions vous accordent une licence d’accès strictement personnelle et privée au contenu. » Une situation contraignante pour certains streamers qui partagent leur partie de jeux vidéo en ligne. Dans presque l’intégralité d’entre eux, de la musique non libre de droits peut être entendue à plusieurs moments. Une contrainte de plus qui pourrait pousser certains à se diriger vers une autre plateforme comme Mixer ou YouTube Gaming.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.