L’influenceuse Chloé B obligée de se justifier sur sa marque Maison Dorée

L’influenceuse Chloé B obligée de se justifier sur sa marque Maison Dorée

Influenceurs. Des rumeurs qui ne cessent de grossir. En avril dernier, contrainte et forcée, la créatrice de contenu Chloé B annonçait avoir lancé une boutique de bijoux en ligne appelée « Maison Dorée ». Elle avait gardé ce projet secret pour éviter de récolter des milliers de messages négatifs sur les produits, comme elle avait pu le vivre en lançant sa propre marque de maillots de bain.

Près d’un an plus tard, les commentaires négatifs sur Maison Dorée ne cessent d’être publiés. La raison? Chloé B achèterait ses bijoux sur Aliexpress pour les revendre trois fois leur prix. Une manière de tromper sa communauté, elle qui explique en stories passer du temps à dessiner les différents modèles de ses collections. Face à ces rumeurs partagées par des centaines de personnes, qui se sont multipliées depuis l’annonce de l’ouverture d’un pop-up store parisien, la YouTubeuse a souhaité s’exprimer. Ce mercredi 4 mars, la marseillaise a publié une vidéo dans laquelle elle dévoile tout de sa marque.

Une vidéo pour lever tous les soupçons

« On ne va pas se mentir. J’ai vu tous les commentaires sur Twitter, sur Instagram qui descendait ma marque, qui allait même jusqu’à briser la confiance de mes abonnés qui me suivent depuis plusieurs années », débute-t-elle. Pas question pour l’influenceuse de briser ce lien si sacré avec ses abonnés. Durant une vingtaine de minutes, Chloé B va donc détailler la manière dont elle travaille. La YouTubeuse va montrer les croquis des bijoux sur un petit carnet qui lui sert d’inspiration. « Concernant le design et le bijou, c’est moi qui les dessine sauf pour les modèles qui existent déjà. C’est-à-dire qu’il y a déjà des menottes qui existent et de ces modèles je m’en inspire », précise-t-elle. Si l’on en croit ses explications, il est donc normal de découvrir des modèles similaires sur les sites asiatiques mais ça ne signifie pas pour autant qu’elle se les procure via ces plateformes.

Pour montrer sa bonne foi, Chloé B a même filmé l’entrepôt où sont stockés ses bijoux mais également la manière dont ils sont dorés. La promesse de la marque est en effet de proposer des bijoux dorés à l’or fin par une usine française. Ce prestataire s’est donc prêté au jeu et a réalisé ses gestes quotidiens devant le téléphone de la créatrice de contenu. Une vidéo pour prouver à ses détracteurs mais aussi à ses abonnés qu’elle ne ment pas et que la soixantaine de bijoux proposés n’est pas de mauvaise qualité.

À regarder également:

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.