La vie privée des influenceurs, un sujet flou

La vie privée des influenceurs, un sujet flou

Influenceurs. Les créateurs de contenu ont-ils le droit à une vie privée? C’est la question qui a tiraillé le secteur du marketing d’influence la semaine passée. Dans la nuit du 18 au 19 février, le compte « Gossip YouTube » révèle sur Twitter que les YouTubeurs Léna Situations et Seb la frite sont en couple. Une information que ni l’un ni l’autre n’avaient autorisé à dévoiler sur les réseaux sociaux, même si la rumeur enflait depuis plusieurs semaines sur leur possible liaison.

Léna Situations ne s’en cachait d’ailleurs pas. Oui, elle avait un crush mais ne souhaitait pas pour le moment dévoiler son identité. Il était possible de deviner qu’il s’agissait d’un créateur de contenu après avoir suivi ces deux dernières vidéos, dont l’une d’elle est consacrée à leur rencontre. Si l’influenceuse se réjouissait d’avoir retrouvé un compagnon et partageait sa joie avec sa communauté, était-il nécessaire de connaître son nom et tous les moindres détails de leur vie à deux?

Une question qui divise

Dans un post LinkedIn la semaine passée, la rédaction vous a demandé si les créateurs de contenu avaient le droit eux-aussi à leur vie privée. Le débat a été lancé et vous avez été nombreux à nous partager votre point de vue. Les répondants se sont tous rejoints sur un point: difficile de répondre concrètement à cette question quand le travail d’un créateur de contenu est basé sur sa vie. Pour Estelle Ducommun, consultante en marketing d’influence, il s’agit d’un sujet « très délicat ». « Bien sûr que les influenceurs ont le droit à la vie privée, mais leur vie étant grandement rendue publique par eux-mêmes, il est facile pour leur communauté ou d’autres personnes mal intentionnées de se renseigner et de divulguer des informations à leur égard ». Pour Herveline Duraisin, rédactrice web, « ils ont choisi de faire de l’exposition de leur vie leur business, difficile de garder une part de vie privée dans ces conditions ».

Pour d’autres, la ligne éditoriale peut guider ce genre de situations. Pour Alexandra Lanier, rédactrice web freelance, « il sera plus difficile de cacher une vie privée si celle-ci fait partie du contenu offert au public ». Même son de cloche du côté de la blogueuse Gaëlle Prudencio, « c’est surtout à nous de choisir de dévoiler tout ou partie de notre intimité selon nos propres termes et notre agenda ».

C’est de cette manière, que certains influenceurs arrivent à garder une partie de leur vie privée. Prenons l’exemple de Sananas qui pour le moment n’a jamais dévoilé l’identité de son compagnon. Cette différence avec Léna Situations s’explique en deux points pour Estelle Ducommun: sa communauté doit être « plus âgée et donc moins à la recherche de gossips », et « elle l’évoque rarement, contrairement à Léna qui l’a mentionné plusieurs fois ». Quelle est donc la bonne marche à suivre pour un créateur de contenu? La question reste posée.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

 

Un commentaire sur “La vie privée des influenceurs, un sujet flou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.