Press "Enter" to skip to content

Pour les influenceurs, la perruque est bien plus qu’un simple accessoire de beauté

Beauté. À Coachella, Léna Situations avait pensé à tous les détails de ses tenues. Bijoux, vêtements, maquillage et même à une perruque. Pour son dernier jour au festival, la jeune influenceuse a choisi de porter une perruque blonde platine, ce qui lui a permis de créer son « alter-ego ».

Sur les réseaux sociaux, d’autres influenceurs n’hésitent pas à partager leurs tenues avec des perruques. Régulièrement dans leurs stories Instagram, Johann alias Sparkdise ou encore Sulivan Gwed partagent leur soirée musicale avec cet accessoire fixé sur leurs têtes. Comme pour Léna Situations, lorsqu’ils la portent, ils semblent entrer dans la peau de quelqu’un d’autres, dénué de tout complexes.

La perruque comme une thérapie

Un de leurs amis, Bilal Hassani, porte des perruques presque tous les jours. Pour ses spectacles, ses vidéos YouTube ou même pour ses rencontres avec ses fans, les longues chevelures le suivent partout. La relation qu’il a avec elles est particulière. Elles portent toute un nom différent: « Paris » pour la blonde, « Gila » pour la brune ou encore « Kat » pour la rouge. Si dans l’une de ses vidéos, le jeune artiste explique porter des perruques « parce que c’est joli et que mes cheveux sont trop moches », dans une interview donnée au magazine Technikart il va plus loin.

La perruque pour Bilal Hassani n’est pas simplement un accessoire pour faire le show. Depuis tout petit, il essaie de se créer de longs cheveux avec des foulards ou des écharpes pour s’amuser. L’interprète de « Roi » n’a jamais cherché à attiré l’attention, pour lui porter des perruques est « libérateur et thérapeutique ». Ca lui permet de se sentir « bien ».

Changer de tête selon ses envies

Si avec ses cheveux longs Bilal Hassani se sent mieux dans son corps, pour d’autres personnes il s’agit d’un accessoire pour assouvir toutes leurs envies. Kim Kardashian ou encore Kylie Jenner sont les reines pour changer de look du jour au lendemain. Les férus de beauté ont bien compris comment cette métamorphose était possible: les perruques.

« Je pense que beaucoup de jeunes filles portent des perruques maintenant parce que tout le monde aime le changement. Tout le monde aime avoir une nouvelle coiffure et les perruques sont la chose la plus rapide et la plus facile à faire », détaille une blogueuse à la BBC.

C’est le cas de Léna Situations à Coachella qui a voulu se mettre dans la peau d’un personnage. Dans la légende de sa photo, elle explique clairement qu’il s’agit de son « alter-ego » et qu’il faut lui trouver un nom. Elle avoue même avoir voulu reproduire le look de Kloe Kardashian.

Devant autant de demandes, de nombreux salons de coiffure proposent de poser les perruques pour qu’elles aillent parfaitement sur nos têtes. Sur Instagram, ces comptes sont largement suivis: Velvet Paris (l’endroit d’où vient la perruque de Léna Situations ») réunit près de 7000 personnes quant au salon de Bilal Hassani, il comptabilise plus de 15.000 personnes.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *