Press "Enter" to skip to content

La micro-influence locale, une stratégie marketing non négligeable pour l’agence So’influence

Influenceurs. En 2019, certains spécialistes du marketing d’influence ne misent que sur une seule catégorie de créateurs de contenu: les micro-influenceurs. Leur communauté plus restreinte permet d’avoir un taux d’engagement assez élevé, de quoi plaire aux annonceurs.

Selon une étude menée par l’Observatoire de l’influence de l’agence Wôo, les micro-influenceurs aurait une portée bien plus élevée que les autres créateurs de contenu: le reach d’une storie s’élève à 24% contre 4% pour un influenceur avec 500.000 abonnés. Le gap est toujours aussi énorme entre pour les publications dans le fil d’actualité: 42% pour un micro-influenceur contre 22,8% pour un « gros » influenceur.

A côté des micro-influenceurs, le marketing d’influence locale est aussi très apprécié. Il permet notamment aux restaurants et aux boutiques de travailler avec des influenceurs vivant à proximité, permettant ainsi de développer le nombre de visiteurs sur place.

Pour permettre aux marques de travailler avec des micro-influenceurs en local, Solène Dupuy de la Grandrive a fondé So’influence. L’agence de marketing d’influence est basée dans le Sud de la France et déploie des dispositifs avec les influenceurs basés sur la proximité. Les Gens d’Internet ont posé quelques questions à la fondatrice pour en savoir plus sur la micro-influence en local.

***

  • Qu’est-ce que des micro-influenceurs ?

So’influence privilégie des partenariats avec les micro-influenceurs. Ils disposent d’une communauté restreinte, mais ils sont experts dans leur(s) domaine(s). Ils ont généralement moins de 100.000 abonnés.

  • Que peuvent-ils apporter de différent à une marque par rapport à un plus gros influenceur?

Sachant qu’ils ont une communauté restreinte, ils entretiennent une relation privilégiée avec celle-ci. Ils interagissent facilement avec et génèrent beaucoup d’engagement. Ce qui est bien plus important que le nombre de followers, qui parfois sont achetés par certains.

  • Quels sont les arguments apportés aux marques pour leur faire comprendre qu’elles ont tout à gagner à collaborer avec cette catégorie d’influenceur?

J’essaye vraiment de leur faire comprendre l’importance de la proximité instaurée entre l’influenceur et sa communauté. La communauté va s’identifier à l’influenceur. Elle a confiance en lui. Cela se traduira par un meilleur taux d’engagement. De plus, de par leurs communautés restreintes, ils auront tendance, s’ils partagent les valeurs de la marque, à travailler à moindre coûts: échanges de bons procédés (envoi gitfing, invitation événement…).

Une étude d’Hello Society précise d’ailleurs que les micro-influenceurs obtiennent un taux d’engagement 60% plus élevé et leurs campagnes sont 6,7 fois plus efficaces que celles des macro-influenceurs.

View this post on Instagram

• VALEURS • // « Très peu d’agences spécialisées en marketing d’influence sont implantées dans le sud de la France et de nombreuses plateformes de marketing d’influence voient le jour permettant, certes, de se doter d’une grande base de données d’influenceurs, mais qui ne placent pas les relations humaines au cœur de leurs stratégies. » @dupuy_solene, fondatrice de l’agence. . . > L’agence So’influence, c’est l’opportunité de mettre en place des dispositifs basés sur la proximité et la confiance avec les influenceurs, afin d’optimiser vos campagnes d’influence sur le long terme! . 💻 Pour en savoir + ➡️ contact@soinfluence.fr . . #work #girlboss #agency #erp #blogger #influencer #blog #blogging #instablogger #instablog #southoffrance #happynew #soinfluence #marketinginfluence #marketing #newchallenges #mtp #montpellier #goals #office #mood #moodoftheday #microinfluencer #frenchblogger #startup #wednesday #strategy #frenchblogger #frenchgirl #agencylife

A post shared by So’influence (@soinfluence_agency) on

  • Est-ce qu’un micro-influenceur a tout intérêt à faire grossir sa communauté?

Plus l’influenceur aura une communauté qui se développe plus son taux d’engagement diminuera, c’est proportionnel. Alors oui, il peut certainement avoir envie de grossir sa communauté, tout le monde le souhaite. Mais cela ne permettra pas de garder une certaine proximité avec sa communauté. Il deviendra difficile de répondre à absolument tous les commentaires, de rester en lien avec ses abonnés car ils seront trop nombreux.

  • Comment est-ce que tu vois l’évolution de l’influence marketing d’ici quelques années?

L’année 2019 est vraiment propice à l’intégration de campagnes de marketing d’influence dans les stratégies. Le marketing d’influence est devenu une véritable opportunité avec l’essor des réseaux sociaux. Cependant, certains sont tombés dans divers travers: faux followers, manque de créativité ou de transparence… Le côté humain, le relationnel, doit être remis au cœur des stratégies. Et c’est que je prône chez So’influence: une relation de confiance et de transparence pour une campagne optimisée sur le long terme!

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *