Press "Enter" to skip to content

Cette instagrameuse est traitée d'arnaqueuse par sa communauté

Influenceur. Une entreprise « frauduleuse » responsable « d’escroquerie et de mensonges continus à ses abonnés, clients et fans ». Connaissez-vous Brittany Dawn? Il s’agit d’une instagrameuse suivie par plus de 500.000 personnes. Quotidiennement, elle délivre des conseils sur le sport ou encore sur l’hygiène de vie. La jeune américaine commercialise d’ailleurs des guides pour accompagner ses abonnés dans leur transformation physique. Certaines de ses formations sont vendues 300 dollars l’unité. C’est là qu’un problème se pose. Plusieurs de ses clients se plaignent d’achats non envoyés.

Le magazine Insider a eu accès au groupe Facebook privé de l’influenceuse où 2500 personnes sont présentes pour interagir avec elle. Mais dans cet espace, de nombreux commentaires traitent Brittany Dawn d' »escroc » et de « menteuse ». Une de ses clientes a témoigné dans la presse américaine. Courtney explique avoir acheté un programme d’entraînement sur un régime en janvier 2018. Après de nombreuses relances et des semaines de retard, elle reçoit enfin le kit mais perd toute confiance en l’instagrameuse. « Depuis 2016 (peut-être plus tôt), elle arnaque ses clients en n’envoyant pas les livres électroniques sur le sport et la nutrition, en n’offrant pas de coaching en ligne, en n’effectuant pas d’enregistrement hebdomadaire et en n’individualisant pas les kits d’entraînement », détaille ainsi Courtney.

Au début de l’année 2018, plusieurs autres de ses abonnés ont contacté l’association « Better Business Bureau » qui lutte contre les fraudes commerciales pour la dénoncer. Plus récemment, une pétition a été lancée sur Change.org réunissant plus de 12.000 signatures au moment où nous écrivons ces lignes.

Pour se défendre, Brittany Dawn s’est exprimée dans une vidéo sur sa chaîne YouTube. « Ces réclamations remontent à des années après le lancement de mon entreprise qui a décollé si vite que je ne savais pas comment m’y prendre mentalement. J’ai fait ce que j’avais à faire du mieux que je pouvais « , dit-elle. « Parfois, c’était oppressant et j’ai pris plus de clients que je n’aurais dû. Et pour cela, j’en prends l’entière responsabilité et je suis désolée. »

Ses excuses n’ont pas été appréciées par les personnes déçues. Ils ont remarqué que la vidéo de l’influenceuse était monétisée et que des liens vers son site marchant était visible dans la barre d’infos.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.