Les créateurs de contenu vont avoir leur syndicat

Les créateurs de contenu vont avoir leur syndicat

YouTube. Voilà près d’une année que le sujet mûri. Pendant le « Frames« , un festival qui a réuni de nombreux vidéastes à Avignon fin septembre, plusieurs créateurs de contenu ont annoncé une grande nouvelle: un syndicat pour défendre leur création sur Internet a été créé. Son nom ? La fédération française de la création audiovisuelle diffusée sur Internet (FFCADI).

L’objectif de cette fédération est de pouvoir représenter tous les métiers liés à la création de contenu. L’objectif est d’avoir un « interlocuteur unique […] pour défendre les productions sur Internet », a annoncé Guillaume Hidrot, coordinateur au sein de cette fédération, au micro du podcast Notube.

Pour le moment, le syndicat doit définir des objectifs clairs. Les membres de l’organisme se sont vus à plusieurs reprises sur Paris au mois d’avril, mai et juin. Ils ont déjà pu discuter et réfléchir à cette question mais demandent toutefois à ce que le plus grand nombre de créateurs de contenu rejoignent les rangs.

Avant que la FFCADI ne devienne véritablement le syndicat majeur pour les vidéastes, « il va y avoir une première association qui va être créée dans les semaines qui arrivent », a détaillé Guillaume Hidrot. Cette association aura pour président François Theurel, le fondateur de la chaîne YouTube « Le Fossoyeur de Films » ainsi que Florence Porcel, qui poste ses vidéos sur la chaîne du même nom. Les deux vidéastes pourraient occuper ces « postes provisoires » pendant un ou deux ans, le temps d' »affiner une charte, définir des règles ».

La Fédération cherche aussi à s’entourer de professionnels du secteur juridique comme des juristes. Elle souhaite s’imposer et peser auprès des entreprises comme YouTube ou Daylimotion.

Suis-moi sur Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.