Press "Enter" to skip to content

Pour devenir populaire sur TikTok, il existe des formations

TikTok. Il existe des formations pour devenir influenceur mais pas que… Sur Instagram, certains utilisateurs n’hésitent pas à faire gonfler leurs chiffres. Ils ont recours à l’achat d’abonnés, de like, de commentaires ou encore de vues en stories en l’espace de quelques clics. Mais si jusqu’à présent, le réseau social appartenant à Facebook en fait rêver plus d’un, un autre commence aussi à susciter de l’intérêt: TikTok.

Les chiffres de l’application de Bytedance peuvent rapidement rendre fou. Il suffit pour cela de se tourner vers la Chine. Le magazine Abacus s’est rendu à Shenzhen. Le temps d’un week-end, une vingtaine de personnes ont suivi un cours intensif de création de courtes vidéos destinées à Internet. Leur objectif? Connaître tous les secrets de TikTok et de Douyin (plateforme similaire à TikTok en Chine avec 400 millions d’utilisateurs actifs) pour enfin devenir populaire sur les applications. Pour assister à cette formation, ils déboursent environ 1300 dollars.

Le rêve de vivre de ses créations

Si le week-end peut paraître cher, il n’en est rien aux yeux de ces élèves. Ils ont en tête d’autres chiffres bien plus attrayants. En Chine, un utilisateur de Douyin peut facturer jusqu’à 13.000 dollars pour réaliser une publicité selon Joey Wang, co-fondateur et PDG de la société Chenjin Culture basée à Pékin. « Dans notre société, les personnes d’influence obtiennent trente à quarante pour cent des revenus publicitaires », a-t-il expliqué. L’auteur d’une courte vidéo qui devient populaire en l’espace d’une journée peut gagner une somme similaire.

D’après la journaliste présente lors de l’atelier, les personnes y assistant ont toute un profil différent: des entrepreneurs, des chefs d’entreprise ou encore des mères au foyer. Leur envie n’est pas tant de créer une réelle communauté soudée mais de se dégager un salaire. « Je serais plus heureux si je pouvais transformer le trafic que je reçois sur Douyin en argent liquide », a ainsi expliqué l’un des participants. Concernant le contenu des cours, ils ne font que reprendre et expliquer les contenus qui ont déjà fonctionné pour inciter les élèves à réutiliser la même recette gagnante. Personne ne semble donc pousser ces apprentis créateurs de contenu à laisser exprimer leur imagination et leur créativité…

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.