RhinoShield, la marque qui sponsorise beaucoup d’influenceurs

RhinoShield, la marque qui sponsorise beaucoup d’influenceurs

Influence marketing. Payer et laisser libre cours aux créateurs de contenu. C’est ainsi que pourrait se résumer la stratégie de marketing d’influence de la marque RhinoShield. Contrairement à Daniel Wellington qui sévit sur Instagram, le site web dédié aux protections de téléphone sponsorise un grand nombre de YouTubeurs. Créée depuis avril 2012 par deux frères, la marque propose des produits qui allient une nouvelle technologie pour les rendre incassables.

Depuis plusieurs mois en France, elle compte bien s’installer! Pour arriver à atteindre cet objectif, RhinoShield semble miser pas mal de ses cartes sur le marketing d’influence. Des YouTubeurs humour aux vloggers, en passant par les spécialistes de l’histoire ou des nouvelles technologies, toutes les catégories sont bonnes pour mettre en avant les produits. La stratégie bien rôdée reste la même pour tous. La marque laisse une totale liberté aux créateurs de contenu avec qui elle collabore. Par exemple dernièrement, le vidéaste spécialiste en marketing Un Créatif a été payé pour analyser la stratégie marketing de la marque.

Des vidéos sponsorisées et de la co-création

Pour d’autres créateurs de contenu, la marque les suit même dans leurs envies les plus farfelues. RhinoShield est le seul annonceur à ce jour à avoir figuré dans les vlogs d’août de Léna Situations. Avec la créatrice de contenu, ils ont imaginé une borne de téléphone nommée « sugar daddy telecom » pour pouvoir réaliser tous les désirs de ses invités durant ce mois d’été. Pour la plupart des autres vidéastes, ils ne mentionnent que la marque au début de leur vidéo en indiquant un code promotionnel.

D’autres relations qui s’entretiennent depuis un peu plus de temps vont plus loin. Les YouTubeurs Le monde à l’envers ou encore Tibo InShape ont pu proposer leurs propres coques de téléphone, dessinés par leurs soins. Actuellement, RhinoShield propose 6 collections capsules avec d’autres marques et d’autres créateurs de contenu. Il faut compter une quarantaine d’euros pour se les procurer.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.