Press "Enter" to skip to content

Quand le commentaire « c’était mieux avant » devient l’enfer des YouTubeurs

YouTube. « C’est trop sombre, c’est triste, ça ne te ressemble pas ». Il y a certaines évolutions qui sont bien perçues, d’autres moins. C’est le cas sur les réseaux sociaux. Quelques créateurs de contenu comme EnjoyPhoenix ou plus anciennement Anil B. ont pu faire évoluer leur ligne éditoriale. La première a décidé de se tourner vers un mode de consommation plus responsable, le second de passer du gaming au lifestyle. Si pour ces deux influenceurs, leurs communautés ont plutôt bien accepté le changement, ça n’est pas le cas de tout le monde.

Dans une vidéo YouTube publiée ce lundi 10 février, le vidéaste Alexandre Calvez s’exprime sur cette volonté de changement qui est mal perçue. Depuis 2016, le créateur de contenu s’est spécialisé dans les tests en tout genre. Face caméra, il essaie un objet insolite et commente en le découvrant. Un contenu qui plaît puisque le YouTubeur réunit plus d’un million d’abonnés. Après avoir réalisé ce même format de vidéos pendant près de 4 ans, Alexandre a eu envie de changement. Sa communauté aussi.

« Et là c’est la catastrophe »

Déjà en 2017, il faisait face à une certaine lassitude de ses abonnés. Mais l’an passé, cette volonté a pris des proportions beaucoup plus importantes: demandes d’évolutions, d’amélioration au niveau de la qualité de l’image et du tournage. Le vidéaste a bien pris en compte ces remarques. En fin d’année dernière, après un mois et demi de pause, il présente son nouveau studio. « J’ai fait une visite de cet endroit et ça vous a beaucoup plu et j’étais heureux », précise-t-il. L’arrière plan de ses contenus change aussi avec une nouvelle cuisine.

Pour que la progression soit encore plus flagrante, il repense sa manière de filmer. Le contenu n’est plus un simple face caméra, Alexandre Calvez bouge dans son appartement en créant une sorte de vlog. « Et là, c’est la catastrophe, on me dit que ça ne va pas, « tu bouges trop, on dirait un vlog ». C’est la douche froide parce qu’il n’y avait que ça comme commentaire », se souvient le créateur de contenu. Il prend note et retourne au format habituel mais cette fois-ci autre chose dérangeait sa communauté: la lumière, la qualité de l’image qui avait baissé et un décor beaucoup trop sobre. « J’ai été ultra déçu et perdu mais je n’ai pas baissé les bras », se confie le YouTubeur en prenant en compte toutes ces remarques pour s’améliorer, en vain.

« Il y a beaucoup de gens qui m’envoient « c’était mieux avant » et ça me paralyse, je ne sais plus quoi faire. Beaucoup de gens qui me disent que la qualité se dégrade, que c’était mieux avant. Beaucoup de gens qui me disent que mes tests sont de moins en moins intéressants, c’était mieux avant », rapporte Alexandre Calvez. Malgré sa volonté de faire évoluer son contenu, le YouTubeur se sent piéger. Il se retrouve dans une impasse. « Je vais dans le mur, car ma chaîne ne va pas pouvoir aller plus loin. Je suis arrivé au bout à l’heure actuelle », conclut-il. Le créateur de contenu rassure, il ne quittera pas YouTube pour autant mais prévient qu’il a envie d’évoluer, qu’il va falloir faire des concessions et qu’il va falloir l’accepter.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.