Press "Enter" to skip to content

Avec Lookoom, le « marketing d’influence pour promouvoir de nouveaux modes de travail » s’est développé

Influence marketing. Un freelance + un freelance + un freelance = un groupe de personnes indépendantes mais pas n’importe lesquelles. C’est la définition parfaite de ce qu’est le collectif Lookoom.

Créé par quatre freelances en 2018, il réunit des consultants (marketing d’influence, social media, brand content…), des community manager ou encore des experts social ads. L’objectif? Avoir plusieurs personnes avec des profils totalement différents, spécialisés dans le marketing digital et les réseaux sociaux, pour pouvoir encadrer de A à Z une campagne de communication.

Parmi les projets gérés par le collectif, on peut y retrouver du marketing d’influence. Louise Racine, co-fondatrice de Lookoom nous en dit plus sur le fonctionnement et la manière dont les différents profils de freelance travaillent ensemble pour donner vie à ces projets.

***

Est-ce que vous pouvez vous présenter ainsi que Lookoom?

Je suis Louise Racine, je me présenterais de plusieurs manière. D’un point de vue professionnel, j’ai une casquette de consultante en marketing digital et stratégie éditoriale, c’est-à-dire que j’accompagne des entreprises, des marques pour construire un discours pertinent et produire des contenus pour atteindre leurs objectifs business. Pour cela, je m’entoure d’autres profils freelances avec des talents complémentaires à mon expertise: consultant SEO, DA, consultant Influence, Motion Designer, Rédacteurs, consultant Facebook Ads…

Après 10 ans dans des grandes agences de publicité, je me suis lancée à mon compte en 2017 pour avoir la possibilité de travailler sur une multitudes de sujets et de ne pas me limiter à un secteur. Le chemin de l’indépendance m’a rapidement amenée vers la question que partage la majorité des freelances du secteur: travailler seul est-il viable lorsqu’on fait du marketing « social »? Pour moi la réponse était évidente. J’ai donc eu l’idée de lancer un collectif de freelance qui a pu voir le jour grâce à la rencontre avec 3 autres freelances: Marie Robin, Leïla Haddouche et Samantha Kerdine qui ont rendu ce projet concret et passionnant. Très vite, Lookoom est devenu un projet stimulant pour nous toutes, rassurant et structurant.

Qu’est-ce que ce collectif vous apporte dans votre travail en tant que freelance?

D’abord il nous a permis de monter en compétence, de valoriser davantage nos profils grâce à une identité de marque commune mais aussi de travailler sur davantage de missions. Aujourd’hui, Lookoom est un réseau de 25 freelances spécialisés et nous comptabilisons une quinzaine de projets dans des secteurs très variés, le tronc commun étant pour chaque projet, un objectif de visibilité via les réseaux sociaux.

Enfin, pour finir de me présenter et ça fait sens avec la seconde question, j’ai une casquette de commerciale et « tisseuse de lien », j’aime mieux la seconde appellation, qui me permet de développer le volume du réseau de freelances, de donner plus de visibilité à Lookoom et à toutes les personnes talentueuses qui gravitent autour. En d’autres termes, on pourrait dire que je fais du marketing d’influence pour promouvoir de nouveaux modes de travail qui vont de pair avec les mutations du monde professionnel et l’explosion de la bulle du freelancing.

Pourquoi avoir choisi de créer ce collectif?

Comme expliqué plus haut, Lookoom répond à 3 besoins communs partagés par une majorité de freelances:

  • trouver des clients > Travailler sa visibilité et donc avoir les bons outils pour bien se vendre
  • rester compétitif et performant > continuer à se former et à s’enrichir
  • rompre l’isolement du freelance

Le collectif répond d’abord à un besoin humain qui vise aussi à mieux travailler et prendre plaisir à collaborer avec des talents qui nous inspirent et nous font grandir.

C’est important de le préciser mais la création du collectif a un point de départ plutôt humain que business.

Qu’est-ce que ce collectif apporte à vos clients?

Pour nos clients, Lookoom c’est une alternative pour trouver un ou plusieurs freelances. C’est aussi une garantie d’être mis en relation avec un profil coopté par le réseau que nous connaissons et avec qui nous avons déjà travaillé. Nous fonctionnons par la recommandation et ou la validation des compétences par des tiers, partenaires du réseau.

Avec Lookoom, nos clients ont la possibilité, comme avec une agence, d’avoir une équipe dédiée, modulable avec le temps et pensée sur-mesure en fonction de ses besoins. Lookoom est un réseau agile et adaptable, ce qui rassure beaucoup nos clients dans le sens où rien n’est jamais figé.

Contrairement à une agence par exemple, le client aura la possibilité d’orienter le choix des profils, voir de les choisir: Lookoom propose aussi un service de recrutement de freelances pour des projets bien spécifique. L’apport pour le client? Un gain de temps considérable et l’assurance de trouver un profil qui correspond vraiment à son besoin.

Concernant les campagnes d’influence, quel est l’intérêt pour un client de passer par votre collectif?

Au sein de notre collectif, nous avons plusieurs spécialistes de l’influence, reconnus et expérimentés dont l’expertise, bien spécifique, nous permet de compléter notre accompagnement.

Nous considérons que l’influence est un sujet très spécialisé qui ne peut être vu seulement par le prisme d’ une stratégie globale qui, sans être confiée à des spécialistes, risquerait de survoler l’enjeu de ce levier de visibilité incontournable. C’est pourquoi pour chaque sujet qui nécessite de l’influence, nous faisons appel à un expert qui a un regard sur la stratégie globale et l’enrichit avec son expertise. Chacun sa spécialité! Chez Lookoom nous ne nous engageons sur un sujet que si on a l’expert pour prendre en main la mise en place opérationnelle.

Les clients avec qui vous collaborez, vous sollicitent-ils régulièrement pour de l’influence marketing?

Ce n’est pas systématique mais je dirais que c’est un sujet sur 3.

Est-ce que selon vous, il y a toujours un besoin d’éducation sur le sujet?

Évidemment, comme sur tous les autres sujets qui gravitent autour des leviers organiques de visibilité digitales (influence, réseaux sociaux…). C’est donc une très bonne chose qu’un support comme le vôtre existe, tout comme le podcast de Carine Arasa Migeon (Révolution Influence) qui fait partie de notre collectif ou le magazine Influenth. Pour des gens comme nous, c’est très utile!

Quels sont vos projets pour 2020?

En 2020, nous avons pour ambition de structurer davantage notre collectif, d’apporter toujours plus à nos freelances et évidemment de travailler sur des projets qui nous passionnent.

Pour rester un projet humain, nous n’avons pas pour ambition de nous développer en volume (de recruter des centaines de freelances), nous n’avons ni pour ambition de devenir une plateforme de freelances (comme Malt), ni une agence. L’objectif 2020 en résumé: prendre toujours autant plaisir à travailler sur les projets communs et faire de jolies rencontres.

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter 
Abonnez-vous à notre newsletter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez chaque mercredi midi toutes les actualités du secteur du marketing d'influence.