Press "Enter" to skip to content

Comment une agence choisit-elle les influenceurs avec qui elle collabore ?

Influenceur. « Heureusement que mon agent est là ». Souvent sur Instagram, les influenceurs n’hésitent pas à remercier les personnes avec lesquelles il travaille. Romy ou encore Noholita ont un « agent« . Cette personne s’occupe des réceptions des mails ou encore des collaborations en cours. D’autres influenceurs sont eux dans une agence.

Des créateurs de contenu ont choisi d’intégrer plusieurs équipes. Certains ont décidé de ne faire confiance qu’à une seule agence. C’est le cas des influenceurs qui se trouvent chez Follo-ow. L’entreprise parisienne ne signe que des personnalités du Web en exclusivité. Dernièrement, c’est Léa Elui qui a rejoint leur rang.

Comment choisir l’agence avec laquelle on collabore? Quelles sont leurs exigences? Carine Fernandez, fondatrice de l’agence de marketing d’influence lyonnaise Point d’Orgue qui travaille aux côtés d’EnjoyPhoenix ou de Johan Papz, a bien voulu répondre à ces questions pour Les Gens d’Internet.

***

  • Qu’est-ce qu’un bon créateur de contenu selon vous?

Selon moi, un bon créateur de contenu défend une ligne éditoriale qui lui est propre, emprunte de ses valeurs. Ses choix sont ainsi dépendants de la ligne éditoriale qu’il défend. 

Mais être « bon » va au delà d’un contenu qui plaît. Il faut être persévérant, régulier, et fiable avant tout. Que ce soit vis-à-vis de sa communauté qu’envers ses partenaires.

  • Quels sont les premiers éléments que vous regardez lorsqu’un créateur de contenu souhaite entrer dans votre agence ?

On s’intéresse avant tout aux émotions que le contenu suscite, à l’engagement de la communauté, à la maturité de la personne, à la cohérence avec le reste du pôle Talent. Intégrer notre agence représente un engagement mutuel fort, c’est pourquoi les valeurs humaines et le feeling ont un poids important dans le processus. 

  • Selon vous, comment un créateur de contenu doit-il choisir l’agence avec qui il souhaite travailler? 

Si c’est un jeune créateur de contenus (jeune au sens qu’il est encore à ses débuts), il doit s’orienter vers une agence capable de l’aider à faire les bons choix d’orientation, et capable aussi de l’aider à grandir grâce à son réseau de talents. 

Si c’est un créateur de contenus déjà très suivi, il doit plus que jamais s’assurer de la fiabilité et de la réputation de son agence, au risque qu’elle porte préjudice à son image à la suite de mauvais choix, ou qu’elle donne une mauvaise image du créateur aux yeux des marques du fait d’une mauvaise gestion.

  • Qu’est-ce qu’un créateur de contenu attend d’une agence et inversement?

Il attend qu’elle le soulage sur tout ce qui ne concerne pas la création de contenu elle-même: négociation, défense des intérêts, contractualisation… Et qu’elle le soutienne dans ses projets, et fasse preuve de transparence, de bienveillance.

De son côté, l’agence (en tout cas, la nôtre) attend elle aussi du professionnalisme, de l’implication dans les projets qu’elle lui apporte.

  • Aujourd’hui, un créateur de contenu a-t-il besoin d’une agence ou peut-il gérer ses collaborations seules?

Selon moi – évidemment, je prêche pour ma paroisse – il n’est pas vraiment possible ni recommandé d’être celui qui créé et celui qui négocie, défend ses intérêts financièrement et contractuellement parlant. Au delà même du temps qu’accaparent ce type d’activités, il est beaucoup plus sain que le créateur de contenu se concentre sur sa créativité et sur le maintien d’une relation saine, légère avec la marque, et de laisser un tiers de confiance traiter des sujets qui peuvent parfois s’avérer délicats. Ainsi, la marque n’associe pas directement un échange parfois « houleux » au créateur de contenu lui-même, ce qui facilite grandement les relations. 

Chez Point d’Orgue, nous encourageons les échanges créatifs menés directement de manière tripartite, sans opacité. 

Suivez l'actualité des influenceurs sur Twitter

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *